:: Événement :: Événement 2018 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Le Bal de Noël
Seigneur Obscur
Messages : 81
Date d'inscription : 27/10/2018

Le pacte des sorcières
Puissance magique: 100/100
Admin
Tout Greendale


Le Bal de Noël





Le Maire de Greendale invite tout le monde dans la salle des fêtes pour fêté Noel comme il se doit. Mais tout ne se passe pas comme prévue...

Alors que la soirée bat son plein, une courant d'air sombre passe au dessus de vos têtes. Et dans un coin de la pièce Krampus, le démon de noël fait son apparition il prends la forme d'un homme lambda. Il est là pour punir ceux qui n'ont pas été sage cette année. Il est là pour accomplir ce qu'il fait chaque année à la même date depuis des centaines d'années.

Que comptais vous faire? Le battre? Tenter de fuir? Ou juste vous protéger vous et le reste de vos amis?

Codage by LaxyDunbar
Jeu 20 Déc - 12:53
Voir le profil de l'utilisateur http://caos.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité


Last Christmas

Que faisait-t-il ici ? Il avait bien dû accepter cette invitation et il prit bientôt direction de cette salle de fête. Une présence surtout protocolaire. Il aurait sans doute préféré faire face à un démon que de rester trop longtemps entourés d’autant de mortels. Il avait laissé son fils en compagnie d’une personne de confiance pour sa sécurité. Lui, avait revêtu un costume classique et sobre afin de passer assez inaperçu. Ses cheveux toujours bien plaqués en arrière, il était entré dans cette salle de réception. Et tout aurait pu rester seulement barbant. Il avait récupéré un verre de whisky et s’était posé dans un coin, analysant d’un regard vif, les différents visages. Il pouvait déjà reconnaitre quelques visages connus de son coven. Mais son visage restait toujours assez fermé, comme toujours.

Et il avait pu échanger quelques mots avec une sorcière venu jusqu’à lui pour lui parler de choses sans grand intérêt, n’écoutant qu’à moitié ses dires jusqu’à ce qu’elle parte ailleurs. Lui restait avec son verre de whisky jusqu’à croiser à nouveau quelqu’un de son coven, échangeant brièvement avec un sorcier. Faustus était vraiment là pour l’image, car il avait déjà envie de partir. Une soirée avec tout ses mortels n’avaient aucun intérêt.

Son attention avait pourtant été alors capté par une sorcière qui était venue s’assoir à côté de lui. Qui venait lui demander si tout allait bien pour lui, depuis qu’il était veuf à élevé son fils. Oh Faustus notait déjà bien qu’il y avait plus derrière tout ça. Et il arqua un sourcil en lui accordant un peu de son attention. Elle voulait le voir pour se confesser ? Il plissa les yeux. Et c’était à ce moment que tout changea pour lui. Une odeur de bouc venait s’inviter à la fête. Une mauvaise blague ? Il s’éloigna de la sorcière, se faisant resservir un verre de whisky.

Qu’était-ce ? Oh il était grand prêtre, il savait que tout ça ne pouvait venir que d’un démon ? Ou un sorcier qui s’était trop ennuyé ? Il fronça les sourcils alors que d’autre personne s’approchaient de lui. Visiblement, il était le seul à être rebuté par tout ça ? Il soupira, tentant toujours plus d’éviter tout le monde. Mais l’odeur était bien prenante. Et il fit ce qui lui semblait le plus logique sans user de magie pour le moment. Il prit un mouchoir en tissus d’une poche intérieure de sa veste de costume. Et il versa un peu de whisky sur ce dernier. Portant alors le mouchoir jusqu’à son visage d’un air faussement distrait. Puis il tenta de se faire discret, observant la salle depuis une place qu’il voulait un peu éloigner des grands groupes. Il devrait sûrement régler ça ? Mais où pouvait être le responsable ? Et où diable étaient les Spellman ? généralement, ils étaient plus ou moins lié à tout ce qui était problématique. Et se dirigeant vers un autre endroit, encore un peu plus isolé, il murmura quelques paroles destiné à brisé le maléfice, à plusieurs reprise. Il devait trouver le responsable, et rapidement. Ce n'était pas le moment pour créer un vent de panique s'il se passait plus grave que ça. D'autant plus que sa fierté était tout de même attaqué à l'idée d'avoir été la cible d'un tel maléfice.


©️ Justayne
Sam 22 Déc - 16:31
Revenir en haut Aller en bas
Owen Nobody
Messages : 76
Date d'inscription : 23/11/2018
Age : 27
Localisation : A la bibliothèque de l'Académie
Emploi/loisirs : Prof d'invocation
Humeur : Tu veux pas savoir!
Merry Xmas at All


L'invitation est claire, le maire de Greendale nous invite tous à participer au Bal qu'il célèbre pour le Réveillon de Noël dans la salle des fêtes de la Mairie.
Je ne pensais pas que je recevrais une invitation, je ne suis même pas déclaré il me présent dans la ville, mais apparemment, il a fait envoyer des lettres à chacune des maison qui bordent sa ville.
C'est habillé d'un style français, un chino bleu, avec des bretelles noires et une chemise mauve très sombres et d'une légère veste rehaussée d'une cape que je prends la direction de l'hôtel de ville mon invitation dans la poche et une clope dans la main. Ce soir, c'est la fête et je compte bien tourmenter quelques mortels pour le plaisir. Ce soir je me fais passer pour le Père Fouettard qui punit ce qui n'ont pas été sage cette année !

J'arrive devant l'entrée de la salle des fêtes et donne mon invitation au serveur et passe la porte et salut deux sorciers de notre église impie et continue d'avancer au centre de la salle décoré avec goût. J'attrape une flûte de champagne qui passait sur un plateau porté par un joli jeune homme...
Je finis la coupe de champagne en une gorgée et la pose sur une table et cherche du regard m'a première victime de cette longue soirée. Une certaine chaleur monte de mon ventre avant de se répandre dans tout mon corps. Je commence à transpirer à petite goutte. Je retire ma cape et ma veste et les pose sur une chaise et entrouvre de quelques boutons ma chemise.

Pourquoi j'ai si chaud d'un coup comme ça. Je n'ai bu qu'une seule flûte de champagne.
Une nouvelle vague de chaleur explose dans mon corps et ma vu ce trouble! Je m'associe quelques instants sur une chaise et prends un verre d'eau froide qui est posé devant une assiette et le bois d'une traite. Cette chaleur écrasante m'accable tellement que je me relève difficilement et me dirige vers une fenêtre pour l'ouvrir en grand et laisser sur mon corps passé l'air froid de cette nuit de Noël. Ce n'est pas possible une chaleur comme ça d'un coup ! Je suis victime d'un maléfice, quelqu'un doit vouloir jouer avec moi ! J'inspire profondément et murmure dans l'air d'hiver :
"Oh Borée écoute ma voix, entend mon appel! Rafraîchi, l'air autour de moi, refroidit la température de mon corps !"

Une brise d'air glacé entre dans mes poumons et brise l'enchantement dont j'étais la cible et je referme la fenêtre avant de chercher qui pourrait avoir bien pu me jeter ce charme.

^^^^^^^^^^CAOS^^^^^^^^^^
Owen Nobody

Qui affecto protego, mixtisque iubas serpentibus et posteris meis stirpiqu.
codage par Laxydunbar
Dim 23 Déc - 21:54
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Merlin Spellman
Messages : 308
Date d'inscription : 27/10/2018
Age : 16
Localisation : Dans les bras de Michael
Humeur : Renfermée

Le pacte des sorcières
Puissance magique: 75/100
Anti Lilith
Merry X-mas At All



Le bal de Noël est là ! Enfin une soirée d'amusement depuis les derniers événements. On va pouvoir enfin souffler avec Brina et revoir nos amis mortels. Habillé d'un smoking basique et dune chemise blanche, j'attends ma sœur en bas des escaliers du manoir Spellman, au bout de cinq minutes, j'inspire profondément et hurle dans les escaliers:
"SABRINAAAA!! Bouge-toi, on va être en retard !"

Je tapote du pied sur le sol, et soupire et ajoute :
"J'y vais sans toi!!"

Je ferme les yeux et imagine la salle des fêtes et m'y téléporte en un battement de cils. J'apparais derrière un buisson et m'avance vers l'entrée de la réception et donne mon invitation à un homme charmant. Je passe la porte et attrape un verre de rosé. J'en bois quelques petite gorgée et m'avance dans la salle. Je vois au loin Père Faustus, je tourne la tête et me dirige vers le bar. Je commande un autre verre de rosé et marche au travers des autres invités à la recherche de visages que je connais. Je finis mon verre en une gorgée et en attrape un autre verre sur un plateau porté par un serveur et me dirige vers un groupe de jeune puis me détourne de mon chemin quand je reconnais Rosalind, Harvey et Susie. Et je ne peux pas me méler des affaires de ma jumelle, malgré le rapprochement évident entre Rosie et Harvey. Ce n'est pas à moi de gérer ses histoires de cœur, j'ai déjà du mal avec les miennes, je ne vais pas rajouter celle de ma sœur. Je finis mon verre de rosé, et finis par tomber nez-à-nez avec mon professeur de démonologie alias, le Grand Prêtre de l'Église de la Nuit, alias Faustus Blacwood...
" Bonsoir, mon père ! Joyeux Réveillons de Noël ! Comment allez-vous ?"

Mon comportement est totalement différent de d'habitudes, mais je n'arrive pas à me retenir, une envie fuguasse de lui faire un câlin me prends comme une envie de cookie puis elle vite remplacée par l'envie de lui dire toute la vérité, mais je me retiens et je tente d'avoir l'air sobre sinon je vais encore avoir des problèmes...

^^^^^^^^^^CAOS^^^^^^^^^^

☆  Force du Jour et force de la Nuit. Apportez lui lumière et force de caractère.
(c) anaphore
Ven 4 Jan - 20:50
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Merry X-mas At All



À Greendale, il y a toujours un événement attendu avec une grande impatience par tout les habitant de la ville. Le bal de Noel bien sûr celui qui réunit les foules pendant quelques heures. Comme chaque année mon frère et moi-même sommes heureux d'y aller, c'est le moment parfait pour revoir mon ancienne petite bande et surtout me détendre. Je prends mon temps pour assortir ma tenue, une jolie robe noire longue manche col rond et avec un sublime décolleté dans le dos de quoi faire fondre la gente masculine. J'accessoirise ma robe avec une paire de talon noir et un sac à main bordeaux. Une dernière petite touche de maquillage et je suis fin prête pour une nuit de folie. "Encore deux petites minutes et j'arrive !" Je souris devant mon miroir en imaginant mon frère être impatient de me voir arriver. Je suis fin prête à y aller, mais, mon jumeau à décider d'y aller sans moi, j'ai peut-être était une petite plus longue que prévue. Je me rends donc au bal à la façon mortel, c'est-à-dire en voiture.

Une fois sur place, je prends un grand bol d'être frais comme, pour me donner du courage et j'entre dans la salle de réception après avoir donné mon invitation. Tout est magnifique comme toujours, ils se surpassent d'année en année. Un serveur passe à coté de moi sur son plateau des coupes de champagne sont disperser, j'en prends une que je bois d'un coup je repose la coupe et j'en reprends une directement. Je regarde la salle et je cherche des yeux un visage connu comme celui de Merlin où bien de mes amies, je n'en vois aucun alors, je passe de groupe en groupe pour parler avec différentes personnes. Je bois ma deuxième coupe tout aussi vite que la première et c'est au moment d'en prendre une troisième que je vois enfin mon trio infernal et ce que je vois ne me plait pas du tout. En effet, je vois Harvey proche de Rosie trop proche à mon gout d'où je suis, j'ai même l'impression qu'il y a du flirt dans l'air, ils n'auront pas attendu longtemps ses deux-là pour me poignarder dans le dos. L'alcool parle sûrement pour moi, mais je décide d'aller les voir arriver à leur niveau, je leur balance : "Ça va vous n'avez pas perdu de temps vous deux." J'attrape un verre qui traîne sur le comptoir loin non d'eux et le jette au visage de mon ancien coup de cœur et je tourne les talons d'un pas décidé. L'adrénaline redescend un peu, est-ce que j'ai vraiment le droit de leurs en vouloir ? Après tout, c'est moi qui suis parti, mais , bon, ils ne sont pas obligés de flirter devant mes yeux.

Je suis pas mal remontée, mais j'essaie de garder e sentiment loin dans ma tête pour ne pas gâcher la fête et je suis ravie d'avoir jeté une boisson sur lui. J'ai envie de trouver Merlin pour lui en parler et pour qu'il m'aide à me venger, mais, je ne le trouve pas avec toute cette foule, il faut dire aussi que je ne suis pas arrivé très tôt. Je prend donc une coupe de champagne, je commence à la boire quand je vois Merlin au long qui discute avec une personne que je ne vois pas d'où je suis. Je m'avance vers mon Jumeau tout en sirotant ma coupe. J'arrive plus joyeusement que prévu et je fais une bise sur la joue de mon frère, je m'apprête à faire de même avec la personne devant lui, mais, quand je vois qui il est je m'arrête net et je dis simplement : "Joyeux Réveillon Messieurs."
Sam 5 Jan - 13:06
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité


Last Christmas

Ses incantations eurent leur effet, et le maléfice avait finit par se briser. On ne pouvait pas s’en prendre si facilement au grand prêtre. Mais il cherchait déjà un responsable, tapis dans l’ombre, un verre de whisky en main. Et évidemment, il pensait au Spellman en premier. Intentionnellement ou non, ils étaient généralement la cause de tout ses soucis. Et d’ailleurs, il ne tarda plus longtemps à croiser l’un des jumeaux. Il plissa les yeux en l’entendant s’adresser à lui, un peu trop joyeusement. S’il n’avait pas déjà des soupçons, ils étaient un peu plus renforcé. Il leva cependant brièvement son verre, dans un fin sourire hypocrite.

« Joyeux Solstice à vous aussi, Merlin »

Il plissa les yeux, avec suspicion. Il avait aussi insisté sur le solstice. Ils ne fêtaient pas Noël. C’était une fête en l’honneur du faux Dieu. Il releva légèrement la tête, affichant toujours un même faux sourire.

« Oh mais pour le moment ça va, et vous donc, qu’est-ce qui vous met tant en joie ? Quelque chose à m’avouer ? »

Il arqua un sourcil. Son comportement était étrange. Evidemment, qu’il le soupçonnait encore plus. Mais bien vite, d’autre ennuis, on pouvait dire, arrivèrent. La jumelle était arrivé vers eux. Et alors qu’il l’observait saluer chaleureusement son frère, il la vit s’approcher un peu trop de lui. Il arqua un sourcil, peut-être trop surpris. Il s’était légèrement penché en arrière.

« Un joyeux solstice, sans encombre »

Il plissa les yeux, observant toujours Sabrina avec une certaine surprise. Mais elle passa bien vite, reprenant un air beaucoup plus neutre. Il n’avait pas envie de tourner autour du pot. Avaient-t-ils réellement réussi à lui lancer un maléfice ? à lui ? Sa fierté en prenait un coup.

« Ne perdons guère plus de temps, vous voulez ? Avouez tout de suite, qu’avez-vous encore fait ? Et surtout, comment avez vous fait ça ? Votre tante Zelda vous a aider ? Où est-t-elle ? »

Si c’était vraiment eux qui avaient lancé ce maléfice, il en était encore plus furieux, pour tout dire. Cela dépassait presque tout ce qu’ils avaient pu déjà faire, pour sa propre fierté. Mais peut-être était-ce également autre chose ? En tout cas, leur comportement était suspect, c’était une évidence. Et Faustus porta bientôt son verre de whisky à ses lèvres, buvant une courte gorgée avant de reporter son attention sur eux. C’était toujours assez naturel chez lui de suspecter les jumeaux Spellman. Après tout, ils avaient prouvé, à maintes et maintes reprises, qu’ils étaient de véritables sources à problèmes.


©️ Justayne
Sam 5 Jan - 13:37
Revenir en haut Aller en bas
Merlin Spellman
Messages : 308
Date d'inscription : 27/10/2018
Age : 16
Localisation : Dans les bras de Michael
Humeur : Renfermée

Le pacte des sorcières
Puissance magique: 75/100
Anti Lilith
Sabrina était enfin là et la tête de Faustus change son expression est nettement moins détendue. Ma sœur pose ses lèvres sur ma joue et je lui réponds par le plus beau de mes sourires. Faustus semble agité comme à chaque fois que nous avons fait des bêtises, et c'est assez courant. Il craque et nous ordonne de lui dévoiler nos plans pour la soirée. La seule chose que je sais, c'est que ma sœur à vue ses deux amis devenir vraiment très proches et elle appel à de la vengeance et cette idée me plaît !
" Mais qu'est-ce que vous dites mon père ? Nous ne sommes là que pour profiter de la soirée et laissez tante Zelda hors de cette histoire !"

Je me tourne vers ma sœur :
" Alors tu l'as vu, je suppose je sens en toi une certaine colère... Oui, nous allons te venger ma sœur !"

L'adrénaline de mettre en place une vengeance avec ma sœur fait disparaître toute trace d'alcool dans mon sang en quelques secondes. J'inspire profondément et réfléchis à un moyen de faire souffrir les deux anciens amis de Brina et mon regard croise celui d'un homme qui ne sembla pas du tout en raccord avec l'esprit de Noël ! Et il utilise la magie en public et de façon trop indiscrète.
" Mon père ! Vous voyez cet homme là-bas ?"

Je lui désigne l'homme d'un geste de la tête :
" Il utilise la magie depuis tout à l'heure et de façon trop indiscrète, je sais que ce ne sont pas mes affaires, mais il est en train d'ensorceler plusieurs mortels et d'autres sorciers..."

Je me tourne vers ma jumelle et lui fait signe de ne pas agir tant que cet intrus à la soirée ne soit mis hors d'état de nuir !

^^^^^^^^^^CAOS^^^^^^^^^^

☆  Force du Jour et force de la Nuit. Apportez lui lumière et force de caractère.
(c) anaphore
Sam 5 Jan - 14:12
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Le bal de noël, un moment unique. Sans doute sympathique à passer en famille mais lorsque notre famille est aux abonnés absent, le mieux encore à faire, c’est de m’y rendre seule, bien que je ne le sois pas véritablement n’est-ce-pas ? Après avoir mis une robe bleue en dentelle, me descendant jusqu’au genoux, mettant joliment mon ventre de femme enceinte au stade très avancé, il me restait moins d’un mois à attendre avant de voir cette enfant arriver. J’étais fatiguée très vite mais il fallait que je m’y fasse. Cependant, j’avais trouvé la robe parfaite et après m’être coiffée joliment mais simplement, je me maquille, enfile une paire de chaussures à talons noires et met ma veste avant de quitter mon logement.

Je me rends jusqu’au lieu du bal avant d’entrer, certaines personnes sont déjà présentes dont les enfants Spellman. Je les saluent de loin avant de saluer mes élèves que je vois tous les jours et finit par prendre un verre de jus, l’alcool n’étant pas le bienvenu dans mon état actuel. Mais alors à peine le jus touche mes lèvre que je me sens soudainement suffoquer. Que se passait-il ? Je ne comprenais pas. Je lâche mon verre qui tombe sur le sol avant de se briser en tout petit morceaux alors que je cherche mon air. Très vite et consciemment, ma main se pose sur mon ventre. C’était plus pour elle que pour moi que je m’inquiétais. Cherchant mon air, je finis par comprendre que c’est un maléfique qu’on a lancé sur moi.

« Protego…Priorum…no respiratum…mas viva. »

C’était une formule créée de toute pièce, mais elle venait de fonctionner vu que je récupérais enfin mon air. Cherchant des yeux celui qui avait pu me faire cela, je vis les enfants Spellman en pleine discussion avec le Père Blackwood. Me dirigeant vers eux, je souris aux deux jeunes Spellman avant de prendre la parole.

« Joyeux solstice mon père. » énonçais-je avant de reprendre « Je crois que Monsieur Spellman à raison, je viens d’être victime d’un maléfice et je crois que cet homme là-bas n’y est pas inconnu, il est…étrange. » dis-je « et avec la présence des mortels, je pense qu’il faut être prudent. » énonçais-je.
Sam 5 Jan - 22:38
Revenir en haut Aller en bas
Alwen O'Gleen
Messages : 30
Date d'inscription : 04/01/2019
Age : 27
Localisation : Dans les bois
Emploi/loisirs : Professeur de Potions
Humeur : Pétillant

Le pacte des sorcières
Puissance magique:
Une invitation, pile ce qu'il me fallait.
Un beau prétexte pour me rendre à un endroit où il peut être présent.
Je suis arrivé la veille à Greendale, par des moyens traditionnelles, histoire de me préparer mentalement, du moins tenter.

C'est d'un charmant costume italien aux tons argentés que j'arrive à la réception, je remet avec empressement mon invitation avec un grand sourire, mais d'après celui que me retourne le jeune homme de l'accueil, il est un peu trop intense.

Me saisissant sans attendre d'une coupe de champagne, et la portant à mes lèvres, je commence à chercher l'objet de mon affection du regard.
Il me semble l'entrevoir lorsque ma vue se brouille et ma respiration se fait difficile, nul besoin d'être malin pour comprendre que je suis victime d'un maléfice.
Pour une fois mon obsession semble jouer en ma faveur, ma quête s'impose à mon esprit, je ne peux pas me laisser terrasser sans avoir pu le revoir réellement.

"Non lucem, et non aer. Quia non habet usum mihi haze vocat, ut ferarum. Sana corpore, animo sano."
Le maléfice se dissipe sans peine tant ma détermination est immense.

Ne pouvant faire l’égoïste, et ayant aperçu le Grand Prêtre Blackwood, je me dirige hâtivement vers lui pour l'entretenir de la présence d'un trouble-fête risquant de dévoiler notre secret.
Je suis devancé de peu par une femme à la saisissante robe bleue, je m’aperçois également de la présence de jeunes dont la parenté me parait évidente.

"Bonsoir, Messieurs, Dames, je venais également faire part du maléfice dont j'ai été la victime. Joyeux Solstice à vous, je suis Alwen O'Gleen, le nouveau professeur de l'académie, navré que les présentations doivent se faire aussi hâtivement mais je suis d'accord pour dire que nous devons agir avec précaution et vivacité."

Mon naturel est avant tout de prendre soin des gens, et puis je ne veux pas retrouver Owen dans un contexte chaotique.
Je me tiens donc prés à agir au commandement de mon nouveau patron et en harmonie avec mon nouveau Coven.

^^^^^^^^^^CAOS^^^^^^^^^^
"Everything you want ! I'm Yours !" That what's you get, Owen.

Even if you were, you're not, cause I'm always here to help people in need.
Alwen O'Gleen

©️️️️Laxy dunbar
Lun 7 Jan - 0:50
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Owen Nobody
Messages : 76
Date d'inscription : 23/11/2018
Age : 27
Localisation : A la bibliothèque de l'Académie
Emploi/loisirs : Prof d'invocation
Humeur : Tu veux pas savoir!
Je me redresse le corps glacée par le souffle de Borée et cherche du regard dans la salle qui pourrait être à l'origine de ce sortilège, et c'est là que je le remarque, ce groupe hétéroclite au centre de la salle de bal. Le Père Faustus le grand-prêtre de notre Coven, les jumeaux Spellman, les enfants de l'ancien grand prête du Coven de l'Église de la Nuit. Une sorcière rousse et clairement enceinte, et un jeune homme blond qui me montre son dos. Je m'avance vers eux, esquivant agilement les personnes qui danse alors qu'une jeune femme chante une belle musique de noël.
" Mon père ! Nous sommes attaqué et si je me fis à mes sens" Je tourne la tête vers le jeune blond et qui coupe ma phrase pour dire "Alwen ?"

Je fais un pas en arrière et fixe le jeune homme droit dans les yeux, que fait mon écossais ici? Pourquoi est-il venu de France à ici ?
"Mon Père, je... Excusez moi je... Alwen viens avec moi faut que l'on parle !"

J'attrape la main du blond et le tire vers le coin de la pièce. Je ne sais pas quoi faire, je n'ai jamais su exprimer mes sentiments, mais là, je panique légèrement? Que c'est-il passé en France pour qu'il vienne ici en cette période trouble...
"Bonsoir Al', comment vas-tu ?"

^^^^^^^^^^CAOS^^^^^^^^^^
Owen Nobody

Qui affecto protego, mixtisque iubas serpentibus et posteris meis stirpiqu.
codage par Laxydunbar
Lun 7 Jan - 18:46
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité


Last Christmas

La méfiance de Faustus Blackwood était bien toujours présente. Et puis le jumeau avait mis en lumière une présence mystérieuse. Et les yeux du grand prêtre s’était posé sur l’individus. Plissant les yeux, comme pour essayer de comprendre ce qu’il tentait réellement de faire. Car une chose était sûr, il n’était pas de leur coven. Que faisait-t-il ici ? Mais il n’eut pas plus de temps de réfléchir qu’une sorcière venait jusqu’à eux.

Faustus salua la dame dans un fin sourire, l’écoutant bien attentivement également. Il hocha la tête, ne répondant encore rien. Il réfléchissait à la situation. Il y avait beaucoup trop de mortel ici. Et maintenant, le nouvel enseignant arrivait, le sortant de sa réflexion. Faustus passa une main dans ses cheveux, inspirant longuement.

« Je pense que nous sommes tous au courant de ces incidents. Et je suis votre grand prêtre, je suis là pour vous protégez également »

Il réfléchissait toujours, parlant surtout pour se donner encore quelques secondes de réflexions. Il fallait agir de manière à ne laisser aucune chance à cet individu. Et les mortels ne devaient rien remarquer. Faustus releva légèrement la tête en fronçant légèrement les sourcils lorsqu’il vit les deux professeurs partir au loin, étaient-t-ils sérieux là ? Ce n’était pas vraiment le meilleur moment pour des retrouvailles. Il soupira longuement, se tournant vers ceux qui restaient près de lui.

« Aucun de vous ne bouge, pour le moment. Cet homme ne fait pas partie de notre coven et je ne l’ai jamais vu, d’ailleurs. Il faut agir vite et discrètement, et donc, tous ensemble. Il faut l’encercler, sans qu’il ne le remarque et le neutraliser afin de l’emmener ailleurs sans que ces mortels ne s’aperçoivent de quoi que ce soit ? Aucunes questions ? Très bien, vous savez ce que vous devez faire, n’est-ce pas ? Maintenant vous pouvez bouger, mettez vous de manière à l’encercler, je reviens rapidement vers vous »

Il devait vraiment faire tout gérer tout seul. Et très vite, il se dirigea vers Owen et Alwen, les deux professeurs qui avaient cru bon de partir. Il les rejoignit rapidement, se raclant brièvement la gorge avant de leur lancer un regard qui voulait bien dire, qu’il n’attendait aucunes réclamations de leur part.

« Je me permet de vous inviter à remettre vos histoires à plus tard et venir au plus vite. Il faut l’encercler et le neutraliser, alors, maintenant »

Il eut un mouvement de la main, contractant légèrement sa mâchoire avant de se retourner sur lui-même, observant les autres sorciers, et prenant lui-même sa place, afin de former un cercle, autours de l’individus suspect.


©️ Justayne
Sam 12 Jan - 22:57
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Merlin est moi avons une relation toute particulière nous sommes jumeaux, jusqu'à la rien de très spéciale. Nous avons un lien très particulier, on sait lire comme dans un livre ouvert avec notre moitié. Un soir, par exemple, mon frère a eu des problèmes et je suis directement allé l'aider, je ne me sens pas en forme et c'était dû au fait que mon frère avait des soucis. Le lien qui nous unit est vraiment très fort comme on le prouve encore ce soir, il a lu en moi et a tout de suite su que je voulais me venger alors, que je n'ai même pas ouvert la bouche. C'est notre super pouvoir à nous hors de la magie bien sûr. Je le regarde un instant est lui dis : "oh que oui, je vais me venger, ils vont regretter le jour où ils se sont mis ensemble ses deux-là". Je lui souris un instant est dis : "j'ai bien sur un besoin du meilleur pour ça. "Mon frère aime se venger et j'aime le regarder faire pour une fois, on va le faire à deux.

La soirée est sur le point de prendre un nouveau tournant en effet, un intrus s'est invité à cette petite soirée et il fait usage de la magie sans ce cacher. Nous nous devons de protéger les mortels présents. D'habitude, j'aurais ouvert ma bouche et j'aurais fait quelque chose dans mon coin pour élimer cette personne, mais, pour une fois, j'écoute les recommandations de mon frère et de notre protecteur. Il nous demande de ne pas bouger dans un premier temps et nous fais part de son action nous l'écoutons tous avec un intérêt certain et nous suivons sont plans en encerclant cette personne. Je regarde le père de loin qui est parti parler avec le professeur qui est venu nous saluer un peu plutôt je reste  silencieuse ce qui ne me ressemble absolument pas et je suis déjà en train de penser à ma vengeance.
Lun 14 Jan - 12:23
Revenir en haut Aller en bas
Merlin Spellman
Messages : 308
Date d'inscription : 27/10/2018
Age : 16
Localisation : Dans les bras de Michael
Humeur : Renfermée

Le pacte des sorcières
Puissance magique: 75/100
Anti Lilith
Merry X-Mas At All


Nos ordres sont donnés, nous devons l'encercler, et le prendre par surprise, mon cerveau tourne à cent à l'heure, je cherche la bonne formule afin que nous puissions le neutraliser, mais ce n'est pas une chose aisée, le stresse de rater cette intervention et de mettre a nue notre organisation fait tourner mon cerveau au ralenti. Je me place au dos du mec et attrape un verre et commence à le siroter, en sortant mon téléphone en faisant semblant de répondre. Je garde un œil sur les autres enfin surtout sur ma jumelle, je ne veux pas qu'elle soit blessée. Nous sommes à noël, qui pourrait détester Noël ? Au point de vouloir le ruiner... Le père fouettard est l'anti père noël, lui seule pourrait être responsable de quelque chose, mais ce n'est qu'une légende. Le sortilège du karma pourrait être une bonne solution afin de combattre cet homme qui lance des sorts sur tout le monde, tout ses sortilèges se retourneront alors contre lui et en espérant qu'il ne meurt pas, on pourra alors le maîtriser. Mais d'abord, il faut protéger tout le monde dans la pièce. Je commence à marmonner :
"Qui affecto protego, mixtisque iubas serpentibus et posteris meis stirpique."

Je répète cette phrase en boucle encore et encore, je fais un clin d'œil à ma sœur pour qu'elle comprenne qu'elle commence à incanter la formule de protection. Je pense savoir quel sort utiliser, mais il faut que tous nos acolytes m'aident.
Mais pour ça, il faut déjà faire sortir tout le monde pour nous occuper de lui en toute discrétion.
Je tourne la tête vers les rideaux, et un sourire démoniaque brise mon visage, je tends la main vers les rideaux, et en une pensée psychique, je fais s'embraser les rideaux. Puis avec mon autre main, je déclenche l'alarme incendie et tel Cassie dans le livre éponyme de Stephen King, je fais en sorte que mes flammes se propage entre chaque rideau et sur les nappes des tables.
Les mortels commencent à sortir de la salle avec vitesse et je renonce à la formule de protection et prononce ses mots :
"Ex spiritibus, enimsie aeris.
Qui omnipotentiam tuam parcendo clavem ad,
Ostium ligate diabolum hunc!
Hoc captionem,
Et daemonium ab grandus cincinno"


Et scelle le démon et nous tous dans la salle de bal...

^^^^^^^^^^CAOS^^^^^^^^^^

☆  Force du Jour et force de la Nuit. Apportez lui lumière et force de caractère.
(c) anaphore
Lun 14 Jan - 17:39
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Nos ordres furent donné par le père Blackwood et c’est ainsi qu’après l’avoir regardé partir, je suivis les autres pour que l’on puisse encercler l’individu que nous voulions stopper. Il avait osé s’en prendre à nous, il allait comprendre l’erreur qu’il venait de faire mais surtout, il ne fallait pas faire de mal aux mortels. Mon regard se porta sur Merlin alors que je récitais à mon tour une formule de protection avant de le voir jouer avec le feu, tandis que les mortels quittaient la salle en courant après que Merlin ait mis le feu aux rideaux. Une fois que la salle fut uniquement remplie de sorciers, et les portes scellées pour que nous soyons seuls avec lui, je vins à joindre mes deux mains et poser mon regard sur la personne qui était au centre de notre attention, il avait failli faire du mal à ma fille alors qu’elle n’ai même pas encore venue au monde et il allait comprendre sa douleur. Entouré d’un nombre incalculable de sorciers de notre Coven, il allait véritablement réfléchir à deux fois avant de revenir nous chercher des puces.

« Hac formula Adiuro te divini ignis.
Cum his verbis, fit umbra tua statuam.
Per eius verba tua et gelida manere ad interitum destinatur. »


C’était une formule que j’avais appris dans le livre de ma grand-mère quand j’étais petite, une formule qui permet de faire de l’ombre une statue et de figer les pas du sorcier adversaire. Tant que la formule ne sera pas rompue, il ne pourra bouger de là où il se trouve. Un mauvais choix ? Peut-être mais je pensais avant tout à l’avenir de ma fille et il l’avait mise en danger.
Mer 16 Jan - 23:31
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité


Last Christmas

Les ordres étaient claires, et Faustus s’attendait à ce qu’ils soient respecter à la lettre. Ainsi, après avoir été cherché les deux professeurs, il s’était lui-même mis à sa place, réfléchissant à la meilleure chose à faire. Il laissait les autres, associer leur magie pour bloquer l’individus au milieu de ce cercle. En plus de ça, Merlin semblait avoir eu une idée aussi folle qu’intelligente. Faustus ne lui dirait certainement jamais, mais il était plutôt positivement impressionné par l’initiative qui li faciliterait la tâche finalement. Au moins, ils pourraient faire ça ici.

En effet, les mortels étaient tous partit, et Faustus avait usé d’un bref sortilège pour scellé la porte derrière le dernier mortel partit. Scellé d’un seul côté évidemment, le temps qu’ils règlent l’histoire de cet homme étrange. Et Faustus avait bien une idée pour lui faire regretter cette initiative. Surtout qu’il avait été lui-même touché par ce maléfice. Et ça, c’était une chose que sa fierté ne pouvait pas trop encaisser sans réagir. Il passa brièvement sa langue entre ses lèvres, attendant le moment parfait.

Le sorcier était très puissant, naturellement. Il était le grand prêtre après tout. Et cela signifiait bien qu’il avait été choisis pour une raison, il avait gagné cette place. Les sortilèges lancés par les sorciers de son coven avait bien fonctionné. Et plus que de bloqué l’homme, il avait aussi révélé quelque chose de plus intéressant. Non, il ne s’agissait pas d’un sorcier de leur coven, Faustus le savait. Mais il n’était même pas un sorcier. Un démon qui se dévoilait maintenant qu’il était attaqué à son tour. Evidemment, il n’était pas content d’être ainsi bloqué.

Ce démon semblait bel et bien bloqué. Et ce fut le moment parfait. Faustus releva la tête, son regard porté vers l’individus. Il leva les mains, sa canne maintenant sous son bras droit. Et d’un geste assuré, il porta son poing droit dans sa main droite. Comme s’il avait voulu sceller le moment. Et d’une voix forte, il lança le sortilège auquel il venait de penser. Le sort du Karma, cela lui semblait parfait, presque ironique pour ce démon qui les avait tous attaqué.

« Que la cruauté, la souffrance et autres maléfices poursuivent ce démon jusqu’à la fin de ses jours. Retournez contre lui le tourment qu’il a créé afin de lui prodiguer un destin plus funeste encore ! »

Il retira alors son poing de sa main, reportant ses bras le long de son corps. Reprenant une emprise sur sa canne qui regagna le sol. Son regard était ancré sur le démon. Il espérait que ce maléfice serait suffisant pour le faire disparaitre. Oh il l’espérait sincèrement. Car il n’avait pas envie de rester ici toute la nuit. Ce n’était vraiment pas dans ses projets. Mais il fallait faire ça correctement. Protéger son coven de ce démon. Et protéger le secret de son coven pour les ennuyeux mortels.


©️ Justayne
Ven 18 Jan - 10:42
Revenir en haut Aller en bas
Alwen O'Gleen
Messages : 30
Date d'inscription : 04/01/2019
Age : 27
Localisation : Dans les bois
Emploi/loisirs : Professeur de Potions
Humeur : Pétillant

Le pacte des sorcières
Puissance magique:
Bon, j'avoue que je ne l'ai pas volé, je méritais de lire l'incompréhension dans les yeux de celui que j'aime.

Alors qu'il m'entraîne sur le côté, je ne peux m'empêcher de me dire que ce n'est pas le moment, l'arrivé du Grand Prêtre me facilite donc la tâche.
"Bien entendu, nous arrivons de ce pas. Désolé mais cette discussion aura lieu plus tard Owen, en tout cas, je suis vraiment heureux de te voir, même dans ces conditions."

Ne le laissant pas réagir, je me dirige vers ma position, en murmurant l'incantation de protection.
"Qui affecto protego, mixtisque iubas serpentibus et posteris meis stirpique."

Profitant du désordre provoqué par Merlin Spellman, et du fait que la salle se vide, je sort un flacon de ma poche et le lance sur notre intrus.
La potion de floraison se répand sur notre ennemi et des roses noires commencent a pousser.
L'avantage de cette potion, est qu'lelle tire sa puissance de la surface sur laquelle elle est répandu.

Essayant de garder ma concentration, je tente de ne pas chercher Owen des yeux, mais j'échoue, et fini par le détailler.

Cet homme m'avait tant manqué.

^^^^^^^^^^CAOS^^^^^^^^^^
"Everything you want ! I'm Yours !" That what's you get, Owen.

Even if you were, you're not, cause I'm always here to help people in need.
Alwen O'Gleen

©️️️️Laxy dunbar
Ven 18 Jan - 15:50
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Owen Nobody
Messages : 76
Date d'inscription : 23/11/2018
Age : 27
Localisation : A la bibliothèque de l'Académie
Emploi/loisirs : Prof d'invocation
Humeur : Tu veux pas savoir!
Merry X-mas

Faustus vient nous chercher dans notre coin et nous fait comprendre que ce n'est pas le moment d'avoir une conversation privé. Je soupire et me dirige vers l'homme et me place face à lui et regarde le jeune Spellman vidé la salle avec des flammes et la scelle avec nous a l'intérieur. Je regarde le Grand prêtre de notre assemblé lancé un sort de Karma qui retourne tous les mauvais sorts lancé contre son utilisateur, Lucy quand a elle lance un enchantement qui solidifie l'ombre de sorcier renégat et l'empêcher de bouger et Alwen, mon Alwen l'asperge d'une potion qui fait pousser des rosiers noirs et le momifie.
Il est temps que j'entre en scène moi, le meilleur invocateur de tout les temps, je m'approche de lui avec une énorme confiance aux sortilèges de mes confrères, je me dégante la main droite et mais à jour les cicatrices de mes brûlures causées par un démon Je pose ma paume sur le front de l'homme et murmure a son oreille :
" Miroir mon beau miroir ! Révèle a tous la véritable forme de ce démon, que se brise son enchantement et soit révélé sa véritable identité !"

Un vent froid entre dans la salle et la peau du jeune homme se craquelle avec de partir en poussière pour révéler un visage hideux. Deux longues cornes perforent sont front des dents fines et acérées comme des rasoirs déchirent ses gencives et ses lèvres, sa peaux devient grise et ses cheveux poussent et s'emmêle pour former un amas immonde de poils. Devant nous se révèle le démon Krampus.
Je fais un pas en arrière et dis aux autres :

"Je vous présente Krampus, démon de Noël ! Il est aussi appelé, dans une partie de l'Europe, Père Fouettard!"

Je me tourne à nouveaux vers le démon et dégante mon autre main et j'en pose une sur sa tête entre ses deux cornes et l'autre sur l'emplacement de son coeur, enfin si il en a un. Et psalmodie en gaélique :
"Ar an oíche seo agus ag an uair seo, iarr mé na cumhachtaí níos airde! D'fhéadfaí do fhuinneamh a dhíspreagadh agus do chumhacht mícheart a dhíothú. Laghdaíonn mé tú go luaithreach agus cuirfidh tú ar ais chuig ifreann"

La peau de démon rougie et j'ai juste le temps de crier :
"FUYEZ!"

Que le démon explose, ma seule pensée va à Alwen et Lucy, je ferme les yeux et dans un dernier effort invoque un bouclier autour d'eux pour les protéger de l'explosion, le premier par ce que je n'ai pas eu de conversation avec lui et la seconde par ce qu'elle est enceinte et que son enfant est précieux pour elle, et j'ai peut-être un cœur de pierre, mais je ne lui souhaite pas de malheur.
L'explosion causée par le démon à ouvert le toit de la salle, et laisse entré la fraîcheur de cette nuit de décembre. Je me redresse difficilement et regarde autour de moi, tout le monde semble indemne. Je me relève et aide le Père Faustus à se relever, et lui dit:
" C'est la combinaison de votre sort de karma et le mien qui as provoqué ça ! Ce n'était pas prévu..."

Je le laisse se relever doucement et court vers Alwen et le prends dans mes bras et lui demande s'il va bien. J'attends sa réponse et m'approche de Lucy et lui demande pardon :"
" Je tiens à m'excuser, je ne pensais pas qu'il allait exploser... Je..."

Une larme coule sur ma joue et y laisse une trace argentée. J'aide la femme enceinte à sortir. Et c'est là que je la vois, une jeune femme habillée de blanc, son visage caché par ses cheveux, nous regarder, fixement, je fais un geste vers elle et ses yeux s'illuminent d'un bleu électrique, puis elle part en courant, nous laissant tous là attendant que les secours arrivent. Un hurlement de loup résonne dans la nuit alors que les gyrophares des premiers camions de pompiers approchent.
Kampus le Maléfique:

^^^^^^^^^^CAOS^^^^^^^^^^
Owen Nobody

Qui affecto protego, mixtisque iubas serpentibus et posteris meis stirpiqu.
codage par Laxydunbar
Dim 20 Jan - 11:34
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: